High mortality in an internally displaced population in Ituri, Democratic Republic of Congo, 2005: Results of a rapid assessment under difficult conditions

Type de publication: 
,
Type d'article: 
, , ,
Référence à un terme: 
Dans: 
Global Public Health
Autres auteurs: 
Ahoua L. et al.
Date de publication: 
2006
Edition: 
Vol. 1, No. 3, p. 195-204

Depuis 1999, le conflit en cours en Ituri, en République démocratique du Congo (RDC), a fait plus de 50,000 morts, plus de 500,000 civils déplacés et une mortalité inacceptable. En février 2005, suite à une recrudescence de la violence et de nouveaux déplacements, Médecins Sans Frontières (MSF) a lancé une intervention d'urgence dans trois camps de personnes déplacées internes en Ituri. Une évaluation de la santé a été réalisée en avril 2005 dans un des camps de personnes déplacées pour évaluer la mortalité (en raison de la violence ou de la maladie) et les conditions de vie dans le camp.