Les restrictions au nom de la santé publique face aux droits individuels des patients: L’application des règlements de santé publique fait-elle partie des attributions de MSF?

Type de publication: 
,
Type d'article: 
, , ,
Dans: 
Biquet J.-M. (Ed.): Enjeux Humanitaires (Revue MSF Suisse sur les Enjeux et Pratiques Humanitaires)
Autres auteurs: 
& Slavuckij A.
Date de publication: 
2008
Edition: 
No. 1, pp. 10-13

Dans la pratique de la santé publique, les droits individuels des patients et les mesures destinées à protéger la sécurité des populations peuvent, dans certaines circonstances, entrer en conflit. Ce dilemme est typiquement illustré par un certain nombre de maladies contagieuses graves à risque de transmission élevé, telles que le SRAS, les fièvres hémorragiques virales (FHV) et la peste pulmonaire. Les règlements nationaux de santé publique sont censés fournir un cadre juridique et technique sur les mesures intrusives ou restrictives à adopter pour le contrôle des maladies contagieuses. Ces mesures peuvent aller de l’observation de santé publique à la mise en quarantaine (pour les cas suspects), et de l’isolement à la détention (pour les cas confirmés). Il n’existe pas, toutefois, de format universel pour ce type de règlements, tels qu’applicables à l’intérieur des Etats souverains.