Non à la confusion des rôles entre militaires et humanitaires